Manto

Tout ce dont j'ai besoin: c'est la blancheur. Encore plus de blancheur...toute la blancheur...Pour chasser mon obscurité et l’obscurité de ce monde.“ M.Bousselmi

 

 

Rencontrer l’instant présent. Partager le temps d’un être doué de mantique, la jouissance et le fardeau de ce don.

Suivant sa voix intérieure et pesant les conséquences de chaque pas, Manto transgresse son univers mystique avec autant de crainte que de courage.

Imperceptiblement animée par Uta Gebert et accompagnée en direct par le contre-ténor Harald Maiers, la marionnette à taille humaine incarne une voyante antique. Bien qu’instruite du «salut de la noble source» (Goethe, Faust II), elle accompagne chaque spectateur sur le chemin de sa propre révélation. 
Car «J’aime celui qui tend à l’impossible».

Silvia Brendenal

"Manto traverse des espaces sensibles ou plutôt elle est traversée par eux! On ne sait pas!
Elle s'égare puis se retrouve et se perd à nouveau!
Tout s'inverse et se confond, les espaces et les sons, le silence et les images.
Comment démêler et séparer le réel et le ressenti? Le temps magique et le moment vécu? 
Comment trouver le réconfort avec ce qui résonne en soi de trouble et d'inconnu. Comment finir par s'apaiser?" 

Michel Cerda

"Les marionnettes d’Uta Gebert passent beaucoup de temps à laisser vagabonder leur regard. Jamais elles ne révèlent vers où elles regardent ni ce qu’elles observent. Elles regardent des lieux symboliques qui ne sont pas localisables. Ils sont quelque part et nulle part. Ils sont le passé, la vie, la mort. D'un clair-obscur diffus naît quelque chose de magique qui subjugue l'imagination et la tient en haleine. La pénombre crée un espace pour l’imagination" 

Gert Engel (Das Portrait - www.fidena.de)

Rapport de Presse: Théâtrorama

Le panorama du spectacle bien vivant 

»À la limite des perceptions, là où les sens frôlent le mystique, les premières apparitions de Manto sont furtivement déposées dans l’instant présent… «

Laura Lalande  10.12.2014

Rapport de Presse: Libération

La marionnette est un objet sacré

»Uta Gebert a présenté Manto, personnage de voyante de la mythologie qu'elle a «transcendé», au festival de Charleville-Mézières.«

Frédérique Roussel, 27.09.2015  

Conception/ Mise en Scène/ Interprétation: Uta Gebert | Collaboration Artistique: Michel Cerda, Gabriel Hermand-Priquet, Inga Schmidt | Chanteur: Harald Maiers | Composition Musicale: Mark Badur, Ulrich Kodjo Wendt | Scénographie/ Marionnettes: Uta Gebert | Création Lumières: Fabien BUSSARD | Costumes: Sonja Albartus, Nicole Reinbold, Uta Gebert | Production : Numen Company/ Centre Dramatique National d’Alsace | Strasbourg Coproduction : Schaubude Berlin, Figurentheaterfestival Erlangen | Projet soutenu par: Fonds Darstellende Künste e.V